duett.fr


La mémoire douloureuse d'Oradour-sur-Glane en Alsace

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
La mémoire douloureuse d'Oradour-sur-Glane en Alsace
Le massacre d'Oradour-sur-Glane
Une vie vers Oradour : la douleur intarissable

OradourPar Hanna Gief­fers
Tra­duc­tion Alain Le Treut
Photos: Fa­bien Le­plus et Hanna Gief­fers 

 La lu­mière se ral­lume dans la salle du petit ci­néma de l’Odyssée à Stras­bourg. Des spec­ta­teurs re­ni­flent dans leurs mou­choirs les uns après les au­tres. Les scènes du long-mé­trage « Une vie avec Ora­dour » ont été émou­vantes pour le pu­blic. Le film ra­conte l’his­toire de Ro­bert Hé­bras, sur­vi­vant du mas­sacre d’Ora­dour en 1942. Son destin tra­gique est mêlé à celui de l’Al­sace : les sol­dats al­sa­ciens ont été en­roulés de force dans une partie de la di­vi­sion SS qui a tué 642 per­sonnes à Ora­dour.



Derniers commentaires

Messages sur les Forums

Connexion