duett.fr


Europe

"Quelque chose est très clair pour moi : nous devons avoir une vision !"

Envoyer Imprimer PDF

IMAG0275

Par Maike Hansen
Tra­duc­tion : Thomas Le­sa­chey
Photos : © Maike Hansen

A l’oc­ca­sion des 50 ans du Traité de L’Élysée, sym­bole de l'amitié franco-al­le­mande, 50 jeunes se sont réunis à Berlin pour dis­cuter des re­la­tions franco-al­le­mande et de l'Eu­rope.

C'est un ballet de con­for­ta­bles chaises pi­vo­tantes sur le tapis de l'ex Chan­cel­lerie d’État de la RDA qui ouvre le pre­mier après midi du Forum franco-al­le­mand pour la Jeu­nesse. Par les fe­nê­tres de la « salle Rouge », on dis­pose d'une vue im­pre­nable sur le Ber­liner Dom, la ca­thé­drale de Berlin.
Du 19 au 23 jan­vier 2013,  le Forum, or­ga­nisé à l'Eu­ro­pean School of Ma­na­ge­ment par l'Of­fice Franco-Al­le­mand pour la Jeu­nesse, a permit à 150 jeunes âgés entre 18 et 25 ans en pro­ve­nance d'Al­le­magne, de France et de Po­logne, des Bal­kans et d'Afrique du Nord de prendre part aux dis­cus­sions.

Mise à jour le Lundi, 08 Avril 2013 16:37

Tout sous un même toit

Envoyer Imprimer PDF

Par Tina Schreiber
Tra­duc­tion: Pau­line Tra­rieux
Photo: © J.B.  

Pour ac­quérir une ex­pé­rience in­ter­na­tio­nale et des com­pé­tences in­ter­cul­tu­relles, nul be­soin de partir faire un stage à l'autre bout du monde, au Chili ou à Sin­ga­pour ! Il suffit de se pré­senter à la fron­tière et d'y tenter sa chance. L'Al­le­magne, la France et la Suisse oeu­vrent en effet con­join­te­ment de­puis trente ans dans la ré­gion du Rhin Su­pé­rieur, of­frant des stages pas­sion­nants dans des do­maines di­vers et va­riés.

Mise à jour le Jeudi, 31 Janvier 2013 00:10

Les premières heures du nouveau duo franco-allemand

Envoyer Imprimer PDF

merkel-hollande_c-Alain-Le-Treut1kPar Alain Le Treut

Berlin, le 15 mai 2012

Le siège de la chan­cel­lerie al­le­mande a ra­re­ment vu tant de monde se masser de­vant l’en­trée ré­servée à la presse. Plu­sieurs heures avant la fa­meuse ren­contre, une longue file de jour­na­listes est déjà sur place.

Le rendez-vous est pris de­puis quel­ques jours : le jour même de son in­ves­ti­ture à la Pré­si­dence de la Ré­pu­blique, Fran­çois Hol­lande ho­nore l’in­vi­ta­tion d’An­gela Merkel en lui ren­dant une pre­mière vi­site à Berlin.

Mise à jour le Mercredi, 23 Mai 2012 11:07

Élections présidentielles : les socialistes triomphent en France

Envoyer Imprimer PDF

_MG_1670

Par Ma­reen Le­debur
Tra­duc­tion : Alain Le Treut
Photo : Ⓒ Fran­çois Hol­lande - Crea­tive Com­mons

Avant même les pre­mières es­ti­ma­tions de di­manche der­nier, les Fran­çais sont dans la rue. À Tou­louse, les autos com­men­cent à klaxonner ; dans une co­lo­ca­tion mar­seillaise, quatre étu­diants sor­tent le cham­pagne et trin­quent en­semble, et à Paris, une foule se ras­semble dans une am­biance de fête po­pu­laire sur la place de la Bas­tille.

La vic­toire des so­cia­listes à l’élec­tion pré­si­den­tielle semble avoir dé­clenché une forme de dé­li­vrance. Le Pré­si­dent nou­vel­le­ment élu Fran­çois Hol­lande oc­cupe le de­vant de la scène. Avec 51,61% des suf­frages, il rem­porte le scrutin contre le Pré­si­dent sor­tant Ni­colas Sar­kozy. Cela fai­sait 17 ans qu’un so­cia­liste n’as­su­rait plus la fonc­tion de Pré­si­dent de la Ré­pu­blique fran­çaise.

Son pré­dé­ces­seur Ni­colas Sar­kozy doit donc quitter le Pa­lais de l’Élysée au terme d’un seul et unique mandat.
Sou­tien de Sar­kozy pen­dant la cam­pagne, An­gela Merkel compte parmi les pre­mières per­son­na­lités à avoir fé­li­cité le nou­veau Pré­si­dent, qu’elle a d’ores et déjà in­vité à Berlin.

Mise à jour le Mardi, 15 Mai 2012 09:35

Trafic d’organes au Kosovo, la bombe de Dick Marty

Envoyer Imprimer PDF

Par Aude Louis­tis­se­rand

«Pro­pa­gande de Goeb­bels » terme em­ployé par le Pre­mier mi­nistre du Ko­sovo Ha­shim Thaçi, dans une in­ter­view donné le 30 dé­cembre 2010 au Tages An­zeiger de Zu­rich, pour qua­li­fier le rap­port de Dick Marty sur les trai­te­ments in­hu­mains per­pé­trés après la fin du con­flit. Le pre­mier mi­nistre est di­rec­te­ment mis en cause dans ce rap­port qui fit l’effet d’une bombe dans les pays al­ba­no­phones. Un peu plus d’un an après la pu­bli­ca­tion de ce rap­port par le Con­seil de l’Eu­rope  à Stras­bourg, il sem­ble­rait que l’af­faire se soit étouffée. Cet ar­ticle s’at­tache à com­prendre les en­jeux  du rap­port Dick Marty, tant du point de vue de l’au­teur, que du point de vue des Al­ba­nais du Ko­sovo di­rec­te­ment tou­chés par cette af­faire.

Il y a deux his­toires en­tre­croi­sées qu’il faut dis­tin­guer. Tout d’abord, le trafic sup­posé d’or­ganes qui suivit la fin du con­flit au Ko­sovo de 1999 à 2000, et en­suite  le dos­sier ac­tuel sur la cli­nique Me­dicus dont le début trafic re­monte à 2003. Ce der­nier est mis de côté dans l’ar­ticle car il s’ins­crit dans la con­ti­nuité du trafic de l’après-guerre. 

Mise à jour le Mardi, 14 Février 2012 00:54

Cracovie : Reflet d'une Europe jeune, dynamique et diversifiée

Envoyer Imprimer PDF

marché de Cracovie

Cra­covie : une ville bran­chée en Po­logne !

Par Lara Gregl
Tra­duc­tion : Pau­line Gre­lier
Cor­rec­tion : Alain Le Treut

Cette belle et vieille ville au sud de la Po­logne four­mille de jeunes gens, de tou­ristes et d'étu­diants venus du monde en­tier. Ils sont at­tirés par une ville cos­mo­po­lite qui a beau­coup à of­frir aux per­sonnes in­té­res­sées par l'His­toire, aux fê­tards et aux cu­rieux qui ont envie de se fa­mi­lia­riser avec la langue et avec le style de vie po­lo­nais. C'est sur­tout frap­pant quand toute la ville de Cra­covie se re­trouve en son coeur : le rynek. Les ha­bi­tants par­tent de­puis le plus grand marché du Moyen Âge, puis s'ar­rê­tent dans un des nom­breux bars, res­tau­rants et clubs. La mu­sique ré­sonne de­puis le sol sur tout le long des mai­sons, car beau­coup de dis­co­thè­ques se ca­chent dans des lieux sou­ter­rains. Ce n'est pas par­fois qu'en pé­né­trant dans une ar­rière-cour ou une pe­tite ruelle que l'on dé­couvre de nou­veaux lieux pu­blics.

Mais la ville est aussi vi­vante pen­dant la journée. « Cra­covie, c'est en pre­mière place », dit To­masz. Il est assis dans un des cafés du centre. Au-dessus de sa tête, des bar­bies en rang d'oi­gnons pen­dent au pla­fond et des lampes de cou­leur orange créent une at­mo­sphère agréable. « Et puis, il y a Wrocław et Poznan. Ces villes sont déjà en vogue. Un jour viendra où elles se­ront aussi at­trac­tives que Cra­covie. » To­masz est étu­diant en in­for­ma­tique à l'uni­ver­sité Ja­gel­lonne de Cra­covie qui a été fondé en 1364. Au­jourd'hui, elle compte 46 000 d'étu­diants et est con­si­dérée comme la meilleure uni­ver­sité de Po­logne. En tout, Cra­covie compte 150 000 d'étu­diants et ceux-ci cons­ti­tuent un cin­quième de la po­pu­la­tion de la ville.

Mise à jour le Mardi, 31 Janvier 2012 14:10

Liberté, Solidarność, Hoffnungen - L' Europe dans le Brandebourg

Envoyer Imprimer PDF

des ballons

Par Ro­bert Sch­midt
Tra­duc­tion : Ro­bert Sch­midt et Pau­line Goe­maere
Re­lec­ture : Alain Le Treut
Photo: Volha Pu­sh­ka­rova

Des bal­lons bleus avec des étoiles jaunes s’élè­vent vers le so­leil cou­chant. Des fi­ches y sont at­ta­chées, sur cha­cune d’elle est écrit un vœu pour l'Eu­rope. L’es­pace d’un ins­tant tout est calme aux pieds du pont de l'Oder entre Franc­fort, la ville al­le­mande et  Słu­bice, la ville po­lo­naise. Dans l'ins­tant qui suit les lan­gues se dé­lient et le po­lo­nais, le fran­çais, l’al­le­mand et l’an­glais se mé­lan­gent.

Mise à jour le Jeudi, 28 Juillet 2011 23:27

Le "langage Erasmus"

Envoyer Imprimer PDF

erasmuspauline

Par Pau­line Goe­mare
Photo : Pau­line Goe­mare 
Re­lec­ture : Alain Le Treut 

Au fil de la journée, les cul­tures se mé­lan­gent, les bar­rières de la langue sont ou­bliées et la bonne hu­meur est au rendez-vous. C'était, le 15 juin, à Frank­furt sur l'Oder, qu'avait lieu la „Journée du campus in­ter­na­tio­nal“ de l'uni­ver­sité eu­ro­péenne Via­drina, l'oc­ca­sion pour les étu­diants étran­gers de mon­trer le ca­rac­tère unique de leur pays.

Mise à jour le Mardi, 02 Août 2011 16:36

Interview avec Daniel Cohn-Bendit

Envoyer Imprimer PDF

cohnbendit

Tra­duc­tion fran­çaise : Alain Le Treut 
Cor­rec­tion : Co­lette Alves 

Da­niel Cohn-Bendit est membre du Par­le­ment Eu­ro­péen de­puis 1994, où il co­di­rige le groupe des Verts. À l'oc­ca­sion d'une con­fé­rence à Berlin, il a ré­pondu à quel­ques-unes de nos ques­tions.

Alain Le Treut (duett) – J'ai­me­rais vous poser trois courtes ques­tions pour une in­ter­view.
Da­niel Cohn-Bendit - Ok !

Alain Le Treut (duett) – Au sujet de l'es­pace pu­blic eu­ro­péen : en existe-t-il vrai­ment un ?
Da­niel Cohn-Bendit – Eh bien, il y en a un en ce mo­ment : tout le monde parle de la Grèce, il y a tou­jours plus de dé­bats pu­blics eu­ro­péens. Plus il y a aura de dé­ci­sions eu­ro­péennes et plus on aura d'es­pace pu­blic eu­ro­péen, et c'est pour cela que je pro­pose : des listes trans­na­tio­nales pour des élec­tions par­ti­cu­lières, cela struc­ture l'es­pace pu­blic eu­ro­péen sur les dé­ci­sions eu­ro­péennes. 

Mise à jour le Jeudi, 24 Novembre 2011 19:07

Derniers commentaires

Messages sur les Forums

Connexion