duett.fr


"UNITHEA va avoir 15 ans"

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
"UNITHEA va avoir 15 ans"
page 1
page 2
page 3
page 4

Par Julia Ba­ckes
Tra­duc­tion Bé­né­dicte Sch­neider - Alain Le Treut
Photos : Julia Ba­ckes 

De­puis les ventes de gâ­teaux, à tra­vers les bar­rières des lan­gues, jusqu’à l’am­bi­tieux pro­gramme cul­turel : le fes­tival de théâtre ger­mano-po­lo­nais cé­lèbre cette année son ju­bilé.

L‘im­po­sante bâ­tisse du Forum-Kleist se dé­marque du morne ciel d’hiver, par ses fe­nê­tres vi­ve­ment éclai­rées. En cette fin d’après-midi, le Centre cul­turel ins­tallé dans une maison du centre-ville de Franc­fort sur l’Oder, semble pra­ti­que­ment aban­donné. En se ren­dant vers l’en­trée, on ren­contre un por­tier seul qui salue avec ama­bi­lité de­puis sa loge vi­trée. Tout en haut pour­tant, au qua­trième étage, près de 20 étu­diants de l’Uni­ver­sité Eu­ro­péenne Via­drina se tien­nent réunis à l’in­té­rieur d’une grande salle de con­fé­rence. Déjà en quit­tant l’as­cen­seur, on peut en­tendre le mur­mure des voix qui pro­vient du bout du cou­loir. C’est ici que les mem­bres d’UNI­THEA se ras­sem­blent et con­fron­tent leurs idées afin de forger les plans du pro­chain Fes­tival de théâtre. 

« Cette année aussi et comme pour les édi­tions pré­cé­dentes, le fes­tival de­vrait re­tentir comme une pleine réus­site. Nous al­lons même peut-être es­sayer de sur­passer le succès des an­nées pas­sées et d’of­frir quelque chose d’ex­cep­tionnel aux spec­ta­teurs, car il y a quelque chose de spé­cial à cé­lé­brer cette fois ci » dit Maria Ull­rich, l’une des or­ga­ni­sa­trices. En effet, le Fes­tival UNI­THEA qui aura lieu du 5 au 7 juin 2012, fê­tera ses 15 ans. La date an­ni­ver­saire ser­vira éga­le­ment à dresser une ré­tros­pec­tive sur l’his­toire et le dé­ve­lop­pe­ment du projet.

Mais qu’est-ce que c’est vrai­ment, UNI­THEA ? Quelle est l’idée qui se cache der­rière ce nom ? C’est pen­dant l’été 1997 que le fes­tival a eu lieu pour la pre­mière fois. La vice-pré­si­dente de la Via­drina, Ja­nine Nuyken, et l’an­cienne étu­diante Anja Bausch, ont dé­ve­loppé en­semble ce projet, qui était ori­gi­nai­re­ment pensé sur la base d’un fes­tival in­ter­na­tional. Dès son début, UNI­THEA fut ca­rac­té­risé par sa di­ver­sité lin­guis­tique et son succès parmi les spec­ta­teurs. Après quel­ques re­struc­tu­ra­tions, le fes­tival re­pose main­te­nant en des mains es­tu­dian­tines et est en­tiè­re­ment or­ga­nisé par les étu­diants de la Fon­da­tion Eu­ropa-Uni­ver­sität (Fon­da­tion Uni­ver­sité-Eu­ro­péenne). Les di­rec­trices, toutes deux étu­diantes, Maria Ull­rich et Theres du Vi­nage, sont sou­te­nues dans leur tra­vail par Thomas Bo­ro­sowski, di­rec­teur du théâtre Kleist Forum.

Au fil des ans, le fes­tival s'est dé­ve­loppé de plus en plus comme un projet ger­mano-po­lo­nais, qui a lieu à di­vers en­droits sur les deux bords de l'Oder. En raison de sa proxi­mité avec la Po­logne et la ville de Słu­bice, ce con­cept s’im­po­sait tout na­tu­rel­le­ment. Au­jourd’hui le fes­tival est une partie in­té­grante du pro­gramme cul­turel à Franc­fort sur l’Oder et Słu­bice. Il est éga­le­ment connu par-delà les fron­tières des deux villes. On comp­tait ainsi en­viron 1.200 spec­ta­teurs pour l’édi­tion de l’année der­nière.



Derniers commentaires

Messages sur les Forums

Connexion